À l’aube du transport intelligent au Québec
28 mars 2017
Une microbrasserie qui devient “intelligente ” à Shawinigan
2 avril 2017
Tout voir

Biographie Jeannette Laflamme

Texte de Claudine Drolet

Née en 1927 près de Saint-Hyacinthe, Jeannette Laflamme vient d’une famille d’entrepreneurs. Sa mère, qui travaillait pour un tailleur, a décidé de lancer sa propre affaire dans le domaine de la fourrure. À 94 ans, elle gérait encore son magasin de fourrure à Saint-Hyacinthe. Ses enfants, dont Jeannette, ont suivi ses traces. Dès l’âge de 15 ans, Jeannette Laflamme travaille avec sa mère qui lui montre le métier. Jeune mariée, elle lance sa propre boutique à 21 ans avec son mari à qui elle montre le métier de la fourrure. C’est à Shawinigan que le jeune couple décide d’établir son magasin après quelques années. Les frères et sœurs de Jeannette eux s’installeront un peu partout au Québec où on retrouve encore aujourd’hui des boutiques Laflamme Fourrures (Sorel, Drummondville, Victoriaville, Saint-Hyacinthe, Saint-Jérôme et Montréal notamment). Les neveux et nièces de Jeannette Laflamme ont depuis pris la relève de leurs parents.

 
Jeannette Laflamme et son mari choisissent de s’établir à Shawinigan en 1950, car la ville est à l’époque très prospère. Ils s’installent au 742 4ème rue de la Pointe. Plus de 60 ans plus tard, la boutique y est toujours. Passionnée par le travail de la fourrure, Mme Laflamme était reconnue pour son habileté à manier la machine à coudre et les travaux d’aiguille. Travaillante et très à l’affût des tendances de la mode, elle confectionne elle-même des chapeaux pour sa clientèle.

 
Une trentaine d’années après leur arrivée à Shawinigan, le mari de Jeannette Laflamme meurt à l’âge de 50 ans. Elle se retrouve seule pour s’occuper du magasin. Habitée par un sens des affaires hors du commun, elle constate que le marché de la fourrure est en plein changement. À la fin des années 1970, elle fonde la boutique Chacalou adjacente à Laflamme Fourrures. Elle nomme la boutique du nom de ses trois filles (Chantal, Carole et Louise) qui sont ses partenaires dans le projet. Au départ, la Boutique offre seulement des articles de cuir et de suède. Jeannette Laflamme veut s’adapter au marché et aller chercher une clientèle plus jeune. Peu à peu, les activités du commerce Laflamme Fourrures tournent davantage autour de l’entreposage et de l’entretien des fourrures. Les accessoires de fourrure restent à la mode, mais la vente de manteaux décline.

 
Présentant un changement de marché dans le domaine du cuir également, Jeannette Laflamme, toujours à l’écoute de sa clientèle, augmente peu à peu sa collection de prêt-à-porter dans la boutique Chacalou. Devant la demande grandissante, elle se tournera vers ce marché qui assure aujourd’hui le succès du commerce.
À 83 ans, Jeannette Laflamme décide de prendre sa retraite, sa fille Chantal prend la relève de la boutique. Des problèmes de santé empêchent Jeannette Laflamme de continuer à travailler, mais elle gardera jusqu’à la fin sa passion du travail de la fourrure et de la mode. Jeannette Laflamme est décédée en décembre 2016 à l’âge de 89 ans.

Comments are closed.