La planification de la relève – Qu’en est t’il de l’acheteur?
4 octobre 2016
Le blogue de l’UQTR: Le Québec a le vent dans les voiles en entrepreneuriat!
1 décembre 2016
Tout voir

Magasinage des fêtes 2.0

Par Martin St-Pierre, directeur général

La saison du magasinage des fêtes est bel et bien commencée. Pour éviter la cohue dans les magasins, de plus en plus de consommateurs optent pour l’achat en ligne. Une tendance dont doit tenir compte les commerçants, même ici à Shawinigan. En 2012, une étude de Statistique Canada révélait que les ventes au détail par commerce électronique progressaient 5 fois plus vite que la croissance globale du commerce de détail. À l’époque, le commerce en ligne ne représentait que 1,5% du total des ventes au détail.

Quatre ans plus tard, aussi bien dire des décennies à l’ère numérique, difficile de savoir quel pourcentage la vente en ligne représente. Mais les indices sur sa progression abondent. Et les commerces traditionnels s’en ressentent.

La vente en ligne permet l’accès à des commerces virtuels et à des marchandises diverses partout dans le monde. D’un côté, cela permet à des entreprises d’ici et des commerces de tirer leur épingle du jeu. Ora Boutique, qui a pignon sur rue à Shawinigan sur la 4ème rue de la Pointe, depuis à peine un an, a réussi à se créer une clientèle enviable à Toronto, Vancouver et un peu partout au pays grâce à sa boutique en ligne. À tel point que 90% des clients ne viennent pas de Shawinigan. Le commerce en ligne leur permet d’offrir des produits et un service de qualité aux gens de Shawinigan et de contribuer au développement économique de Shawinigan, tout en faisant des affaires partout au pays.

D’un autre côté, le développement du commerce en ligne ne rend que plus évident le fossé technologique entre les commerces traditionnels et ceux qui ont pris le virage. Il est plus important que jamais pour un commerce de détail, qu’il soit à Toronto, Montréal ou Shawinigan, d’assurer une présence en ligne. Que ce soit sous la forme d’un site web, d’une page Facebook ou d’une boutique en ligne, être sur la toile veut plus que jamais dire exister pour les consommateurs. Si vous faites connaître vos services et vos produits en ligne, un consommateur local qui aurait peut-être acheté ailleurs, saura que vous existez tout près de chez lui. L’atout local jouera sans doute en votre faveur.

C’est pour aider les commerces d’ici et les entreprises à combler ce fossé technologique que la CCIS a lancé en septembre en collaboration avec Solutions Smartic et d’autres partenaires, la plate-forme Existez.ca qui permet aux entreprises locales d’avoir une présence efficace en ligne à moindre coût. Un projet qui cadre parfaitement dans un de nos grands dossiers pour l’année 2016-2017 soit la promotion de l’activité commerciale. À l’approche des fêtes, ce mandat est plus d’actualité que jamais.

Comments are closed.