Une microbrasserie qui devient “intelligente ” à Shawinigan
2 avril 2017
Une entente gagnante entre le Digihub et Deloitte !
20 avril 2017
Tout voir

Panel main-d’œuvre en TI : de bonnes nouvelles pour Shawinigan

Par Mario Lamontagne, président de la CCIS

La CCIS tenait ce matin, dans le cadre de son grand dossier sur la main-d’œuvre, un panel de discussion sur la problématique de la main-d’œuvre en TI présenté par le Collège Shawinigan. La rencontre nous a permis de dégager de nombreuses bonnes nouvelles pour Shawinigan et des pistes de solutions prometteuses.
Nos panélistes de l’industrie des TI s’entendent sur plusieurs points dont l’importance de donner aux jeunes le goût de travailler en TI. Il faut rendre ces métiers attrayants, ça ne se limite pas à programmer derrière un ordinateur! C’est un travail d’équipe, un défi de résolution de problèmes.
Les entreprises et les intervenants estiment également qu’il est important de créer à Shawinigan un milieu de vie attractif pour recruter des employés d’ailleurs au Québec et d’ailleurs dans le monde. En plus d’offrir un milieu de travail et des postes de qualité, il faut également s’assurer d’avoir un milieu de vie qui emploie toute la famille et qui offre par exemple des CPE près de l’entreprise et des écoles alternatives. Un tel milieu de vie saura sans doute séduire la main-d’œuvre qualifiée qui est très courtisée.
La solution passe aussi par la formation. Chantal Trépanier, pdg de Sim-Cognibox, affirmait ce matin que «Le Digihub doit devenir un lieu où les professionnels en TI peuvent croître en compétence». Une affirmation qui vient renforcer la nécessité de créer l’Institut de formation du Numérique au Digihub. Jean-François Léveillé du Collège Shawinigan nous a d’ailleurs mentionné que cet Institut de formation en innovations numériques au Digihub de Shawinigan (IFIN) est un projet regroupant le Collège de Shawinigan, la Commission scolaire de l’Énergie, l’UQTR et le Digihub. L’objectif est d’unir les forces de tous ces organismes afin de pouvoir répondre aux besoins spécifiques en formation des entreprises en numérique et aux besoins des métiers de demain.
Le Collège Shawinigan a souligné également son offre grandissante de programmes de formation en TI et les programmes de soutien aux entreprises afin de favoriser le recrutement et de valoriser les métiers des TI dans la région.
L’autre clef demeure le recrutement à l’étranger. Pour ce faire, les entreprises travaillent étroitement avec le SANA de Shawinigan pour accompagner ces nouveaux arrivants. Ils ont été environ 150 de 28 nationalités différentes à s’établir à Shawinigan au cours des deux dernières années.
Le panel de ce matin nous a également permis d’apprendre plusieurs bonnes nouvelles. Nos entreprises en TI poursuivent leur croissance. SIM-Cognibox a présentement 18 postes ouverts à Shawinigan et CGI Shawinigan est toujours en croissance et en recrutement. L’entreprise emploie aujourd’hui 150 personnes et maintient son objectif de 300 employés. SIM-Cognibox et CGI travaillent d’ailleurs maintenant en partenariat sur certains projets.
Cette mise en commun des ressources démontre que Shawinigan a tous les outils en main pour surmonter la problématique de main-d’œuvre en TI et devenir le troisième pôle en numérique du Québec.

Comments are closed.